Granchain
Vous êtes ici : Accueil » Mairie » Les 16 communes » Granchain
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
A ne pas rater à Granchain
“Le Fest’Ouche” Le29 sep. - Granchain
Voir tout l'agenda

GRANCHAIN

02 32 44 47 09 – granchain@meo27.fr

Le Village – Granchain

27410 MESNIL-EN-OUCHE

Daniel Perdriel

Adjoint au Maire de Mesnil-en-Ouche

Maire délégué de Granchain

Horaires d’ouverture

vendredi de 16h à 18h30

Secrétaire de mairie

Sabine Lemonnier

Ramassage des déchets ménagers

lundi matin

Pour plus de renseignements cliquez ici

Eau potable

  • SAEP de la Charentonne – tel : 02 32 43 15 37

Granchain est un village situé au coeur du Pays d’Ouche dans le département de l’Eure en Haute-Normandie.
La commune a changé de nom par décret du 3 octobre 2008 après délibération du Conseil municipal et du Conseil général de l’Eure, Grandchain (une erreur historique) est redevenu Granchain.

Population : 211 habitants
Superficie : 810 hectares


Historique

Granchain se nommait autrefois Grant-Kahin, Grantchain dans un titre de 1391, Granchehen dans des archives notariales de 1400. Vers les années 995- 1008, ce lieu – “Maitgrant Kahin” – fit partie de la dotation de la reine Judith de Bretagne lors de son mariage avec Richard II.
Granchain fit ensuite partie du domaine de Sacquenville puis de Carentonne, de Mauvoisin, d’Achey, d’Avoise, de Rouyl (dont Florence de ce nom fût dame d’honneur de Catherine de Médicis), de Quesnel et enfin de Liberge. Voir l’histoire de Granchain et de la famille Liberge de Granchain sur le site de Google, le livre d’Adolphe de Bouclon et de Guillaume C. Liberge de Granchain (1866)

Le château de Granchain est construit entre 1783 et 1785 par Guillaume Jacques Constant Liberge de Granchain avec l’architecte bernayen Jacques Fresnel (1755-1803), père d’Augustin Fresnel.Les descendants de Liberge de Granchain, les Deshayes de Forval, et les La Barre de Nanteuil restent propriétaires du château jusqu’en 1920. L’œuvre de l’hospitalité du travail achète le domaine en 1966 pour y rester jusqu’en 2007. Le château est ensuite revendu et devient propriété privée.

L’église Saint-Pierre, dont le gros œuvre est encore en partie du 12e siècle avec des baies repercées au 16e siècle ainsi qu’un chœur et nef du 18e siècle, a été reconstruite en 1880 par Renou et Darcy suite à un incendie dû à la foudre, dans un style gothique flamboyant, avec des ouvertures néogothiques en pierre. Le clocher du 19e siècle a été bâti sur le modèle de Notre Dame de la Couture à Bernay.